Se développer
Sumac restaurant logo

Comment Sumac a augmenté ses ventes mensuelles de DoorDash de 493 %.

Ce restaurant du Moyen-Orient basé à Montréal a découvert<br class="em_hide" /> de nouvelles sources de revenus créatives pendant la pandémie de COVID-19.

5 min de lecture
2021-05-11
falafel plate with hummus

À propos de Sumac

En tant qu'entraîneur de basket-ball universitaire, David Bloom a avait déjà voyagé dans différentes parties du monde pour des tournois... mais un voyage en Israël lui a rappelé la cuisine bien-aimée avec laquelle il avait grandi. Inspiré par un changement de carrière, il s'est associé en 2014 à la cheffe Raquel Zagury pour ouvrir Sumac, un restaurant décontracté servant des plats du Moyen-Orient à Montréal, au Québec.

Sumac propose du houmous, des falafels, des shawarmas et d'autres classiques israéliens dans une salle à manger commune de 50 places. « À Montréal, la cuisine du Moyen-Orient était soit de la restauration rapide, soit un repas raffiné », a déclaré David. « Nous avons vu une opportunité intermédiaire, et créé une expérience décontractée et accessible. »

Sumac food delivery with DoorDash

Le défi

Les commandes à emporter faisaient partie de la stratégie commerciale de Sumac depuis le début, mais en raison de la demande des clients, ils ont également décidé d'ajouter la livraison. Après avoir passé en revue plusieurs partenaires, Sumac a rejoint DoorDash en octobre 2019. Pour David, le plus grand différenciateur de DoorDash était l'attention personnelle – avec d'autres plateformes tierces, il a trouvé que la relation était toujours unilatérale.

« Avec DoorDash, il existe une compréhension réciproque du fonctionnement de notre entreprise et de nos priorités », a déclaré David. « Nous avons rencontré notre représentant à plusieurs reprises pour résoudre les problèmes et améliorer les processus. Nous ne traitons pas seulement avec le service de soutien, et cela a été énorme. »

Mais lorsque la COVID-19 a frappé, les restaurants ont fermé le service de restauration sur place et le Québec a décrété un couvre-feu dans toute la province – ce qui signifiait que les restaurants ne pouvaient plus accepter de commandes à emporter après 20 h. David avait besoin d'un moyen d'accélérer les ventes hors site et de trouver de nouvelles sources de revenus, en particulier avant l'hiver notoirement brutal de Montréal.

David Bloom

DoorDash provides sales and cash flow that keep things consistent and give us a tremendous amount of cushion during tougher periods.

David Bloom
Partner
Sumac partnership with DoorDash

La solution

Sumac a ajusté son menu pour l'optimiser en fonction de la qualité des aliments hors site et des préférences des consommateurs. Au début de la pandémie, ils ont offert des trousses de repas avec des protéines prêtes à cuire et des accompagnements, puis ils sont passés à leur menu complet alors que les clients recherchaient des plats réconfortants par temps froid.

Sumac propose également de l'alcool par l'intermédiaire de DoorDash et de son propre système de ramassage. En vendant des bouteilles pleines plutôt que du vin au verre, ils ont pu doubler leurs ventes de vin d'une année à l'autre. Et avec le couvre-feu qui oblige les commerces d'alcools à fermer plus tôt, David a noté : « Sur DoorDash, il y a une légère augmentation de nos ventes de vin et de bière plus tard dans la soirée. Cela a vraiment donné un coup de pouce à la rentabilité. »

Une autre nouvelle source de revenus est la vente d'articles au détail par le biais de DoorDash et d'un présentoir en magasin. Ce qui a commencé comme des collations, des sauces et des épices du Moyen-Orient s'est rapidement étendu aux bonbons, aux croustilles et à d'autres achats impulsifs. « Le mini-marché a été très populaire », a déclaré David.

En ce qui concerne ses responsables de compte DoorDash, David a déclaré : « Honnêtement, je n'ai que de bonnes choses à dire. Nos représentants ont été très réactifs et compétents, et je suis surpris et impressionné que nous obtenions autant d'attention de la part d'une grande entreprise. »

Sumac restaurant grow sales

Les résultats

Avant la COVID-19, DoorDash représentait 10 à 15 % de l'activité de Sumac – aujourd'hui, ce chiffre est passé à 35 %. DoorDash a également aidé Sumac à élargir sa base de clients, car 21 % des commandes DoorDash proviennent de nouveaux clients.

« Les services de livraison ont mauvaise réputation à cause de la commission, mais DoorDash nous apporte de nouveaux clients », a déclaré David. « C'est ainsi que je perçois la commission : nous payons pour la publicité et l'acquisition de clients. »

En comparant la première moitié de 2020 (de janvier à juin) à la seconde moitié (de juillet à décembre), Sumac a augmenté ses commandes DoorDash mensuelles moyennes de 454 % et ses ventes de 493 %. Et grâce à l'alcool et aux articles du mini-marché, le montant moyen de leurs factures mensuelles sur DoorDash a augmenté de 7 %.

« Pendant le couvre-feu à Montréal, il était logique d'avoir DoorDash pour rester ouvert pendant ces deux heures supplémentaires chaque soir, et cela nous a permis de donner au personnel des quarts de travail réguliers afin d'éviter de les perdre »,a expliqué David.

En ce qui concerne l'avenir, David est impatient d'étendre la stratégie de vente au détail de Sumac aux épiceries. Il envisage également de lancer une marque virtuelle sur DoorDash, en utilisant sa cuisine existante pour générer des ventes supplémentaires. « À long terme, la livraison de nourriture va augmenter en fonction du volume, de l'intérêt des gens et de l'accessibilité des applications », a prédit David. « Les gens ont développé de nombreuses habitudes pendant la pandémie, et il est agréable, facile et pratique de commander de la nourriture. »

logo subscribe to blog

Abonnez-vous pour recevoir des conseils pour vous aider à créer une super entreprise. Livrés chaque semaine dans votre boîte de réception.